Décret relatif aux universités l’EAC marque des points

29 décembre 2015, Commentsv Commentaires fermés

L’École d’architecture de Casablanca (E.A.C) figure parmi les universités nationales ayant obtenu une convention de partenariat avec l’État dans le domaine du développement de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique. Cette accréditation va permettre à l’école d’avoir une meilleure visibilité et va renforcer son statut à l’échelle nationale et internationale.

DSC_2353
Le Conseil de gouvernement a examiné et approuvé un projet de décret N 2-15-183 relatif aux universités et cycles des études supérieures, présenté par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres. Ce projet de décret fixe la liste des universités et établissements liés à l’Etat par une convention de partenariat en matière de développement de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique. Ainsi, ce projet de décret fixe la liste des universités et établissements liés à l’Etat par une convention de partenariat dans le domaine du développement de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique, énumérés dans l’article 2 du décret N 2-14-665, promulgué le 16 Moharram 1436 de l’Hégire (10 novembre 2014), en l’occurrence l’École d’architecture de Casablanca en plus de l’Université internationale de Rabat, l’Université Mohammed VI des sciences de la santé à Casablanca, l’Université internationale Zahraoui des sciences de la santé à Rabat, l’Université Mohammed VI polytechnique de Benguerir et l’Ecole centrale de Casablanca.
L’École d’Architecture de Casablanca (E.A.C.) devient, ainsi, la seconde école habilitée à dispenser un enseignement de l’architecture au Maroc. Fondée en 2004, à l’initiative du gouvernement, par un groupement de des architectes marocains de renom, l’E.A.C. délivre au terme de six années d’études un diplôme accrédité par le Ministère de tutelle, qui ouvre la voie à l’exercice libéral de la profession d’architecte.
Depuis sa création, elle a inscrit parmi ses principes fondateurs l’ancrage de son enseignement dans son territoire, autour des problématiques liées à la métropole. Son projet pédagogique, conçu dans une vision prospective, amène les différentes instances de l’école à s’interroger constamment sur les exigences futures auxquelles l’architecte en formation sera appelé à satisfaire, et partant, sur le profil à lui donner.
Les mutations architecturales mondiales et l’essor sans précédent du Maroc, notamment en termes d’infrastructures et de grands projets structurants, ont amené l’E.A.C. à intégrer progressivement les réalités sociales, économiques et culturelles au centre de ses orientations pédagogiques. Aujourd’hui, l’école dispense un enseignement qui, quel que soit le module ou le champ disciplinaire, intègre l’évolution des savoirs et se nourrit de la pratique professionnelle et de la recherche.

 

Fatima Zahra MEDAOUI

Paru dans CDM, Chantiers du Maroc n° 132 – Novembre 2015

 

Lien vers la publication :

http://www.archimedia.ma/avis-paroles-dexperts/formation-et-enseignement/20450-decret-relatif-aux-universites-leac-marque-des-points-